falun

falun

falun [ falœ̃ ] n. m.
• 1720; mot dial. d'o. i.
Roche sédimentaire formée d'amas de coquilles enrobées dans une matrice d'argile et de sable. aussi lumachelle. Utilisation des faluns pour l'amendement des terres pauvres en calcaire. Mine de falun (ou FALUNIÈRE [ falynjɛr ] n. f. , 1720 ).

falun nom masculin (mot provençal) Roche sédimentaire détritique, mal consolidée, blanche, grise ou rougeâtre, composée de très nombreux débris coquilliers dans une matrice sableuse, que l'on utilise pour l'amendement des sols.

falun
n. m. Sable très riche en coquilles fossiles du tertiaire (lamellibranches, gastéropodes, etc.), utilisé comme amendement calcique.

⇒FALUN, subst. masc.
Dépôt calcaire, composé principalement de débris fossiles de coquillages, qu'on emploie comme amendement calcaire et phosphaté :
Pour étudier le miocène marin, on peut aller en Touraine, dans l'Anjou, ou aux environs de Bordeaux. Là se trouvent des sables remplis de coquilles, ou faluns.
BOULE, Conf. géol., 1907, p. 171.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1720 (in BUFFON, Œuvres philos., 91 — P.U.F., 1954 — ds QUEM. DDL t. 14). Orig. inc. (FEW t. 21, p. 40b). Fréq. abs. littér. :1.
DÉR. 1. Faluner, verbe trans., agric. Amender en répandant du falun. Faluner une terre (Ac.). Faluner un champ, un sol silicieux. [falyne]. Ds Ac. dep. 1835. 1res attest. 1756 terre falunée (Encyclop. t. 6, s.v. falunières), 1835 faluner (Ac.); de falun, suff. , dés. -er. 2. Falunière, subst. fém., agric. ,,Endroit d'où l'on extrait du falun`` (Ac.). On voit les lents dépôts des ondes, Et les alluvions fécondes, Et les falunières profondes (POMMIER, Océanides, 1839, p. 172). []. Ds Ac. dep. 1835. 1re attest. 1720 (in BUFFON, loc. cit.); de falun, suff. -ière.
BBG. — ARVEILLER (R.). Fr. mod. 1974, t. 42, p. 278.

falun [falœ̃] n. m.
ÉTYM. 1720, cit. 1; mot dialectal d'orig. incert.; selon Guiraud, pourrait être un composé de l'anc. franç. lum, lun « limon », du lat. limus, et de l'adj. fale « jaune pâle », var. de fauve.
Didact. (géol.), techn. (agric.) ou régional. (Surtout au plur.). Dépôt sédimentaire formé de coquilles entières ou brisées, parfois mêlées de sable ou cimentées de manière à former un marbre (lumachelle). || Utilisation de faluns pour l'amendement des terres pauvres en calcaire. Engrais.
1 Ils (les paysans de Touraine) appellent ces fragments de coquilles, du falun, et les Mines (carrières) d'où on le tire des falunières. Ces termes reçus parmi eux, étant, pour ainsi dire, les termes de l'art, nous nous en servirons dans la suite.
Réaumur, Mém. de l'Acad. royale des Sciences (1720), p. 404-405, cité par R. Arveiller.
2 L'événement le plus clair (du néogène) est l'affaissement du Sud-Ouest (de la France). Il est attesté par une dernière invasion de la mer qui, cette fois, au lieu de venir du Nord, arrive de l'Ouest. Ses dépôts de calcaires coquilliers meubles, connus sous le nom de faluns, sont répandus dans tout l'Anjou et la Touraine (…) Vraisemblablement l'affaissement a commencé pendant le dépôt des sables supérieurs, contrebalancé par l'accumulation, jusqu'à ce que l'inclinaison de la table calcaire soit devenue trop forte, c'est-à-dire jusqu'au moment où le jeu des mêmes phénomènes a amené la transgression de la mer des Faluns.
E. de Martonne, France physique, in P. Vidal de la Blache, Géographie universelle, t. VI, p. 44.
tableau Classes de roches.
DÉR. Faluner, falunière.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Falun — Falun …   Deutsch Wikipedia

  • Falun — Saltar a navegación, búsqueda Zona minera de la Gran montaña de cobre de Falun1 …   Wikipedia Español

  • Falun — Falun,   Hauptstadt des schwedischen Verwaltungsbezirks Kopparberg, Mittelpunkt der Bergbaulandschaft Bergslagen und der Landschaft Dalarna, 54 800 Einwohner; Kupferabbau seit etwa 1000 n. Chr., seit dem 13. Jahrhundert durch die heutige Stora… …   Universal-Lexikon

  • falun — FALÚN, falune, s.n. (geol.) Depozit necimentat format (în zona litorală a mărilor) din resturile cochiliilor de moluşte. – Din fr. falun. Trimis de LauraGellner, 05.05.2004. Sursa: DEX 98  falún s. n., pl. falúne Trimis de siveco, 10.08.2004.… …   Dicționar Român

  • Falun — Falun, so v.w. Fahlun …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Falun — Falun, Bergstadt und Hauptort des schwed. Falu oder Kopparberg Läns, in einem weiten Talgrund zwischen den Seen Warpan, Tisken und Runn am Flüßchen Faluå, Knotenpunkt der Eisenbahnen Gefle Mora und F. Gotenburg. Sie ist seit dem Brande von 1761… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Falun — Falun, Hauptstadt des schwed. Län Kopparberg und von Dalekarlien, (1903) 10.329 E., Bergakademie; Kupfergruben …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Falun — Falun, auch Gamla Kopparberget, d.h. der alte Kupferberg, schwed. Stadt 22 M. von Stockholm, mit 5700 E., Sitz eines Landes u. Berghauptmanns, einer Schule für prakt. Bergwissenschaften, weltbekannt durch s. Kupferbergwerk; hat auch Bergbau auf… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Falun — Infobox Settlement official name = Falun image caption = Stora torget, the Great Square in central Falun image shield = Falun vapen.svg pushpin subdivision type = Country subdivision name = Sweden subdivision type1 = Municipality subdivision… …   Wikipedia

  • Falun — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Géologie et chimie 2 Ancienne agriculture céréalière …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”